Comment remplacer un circulateur de chauffage ?

Le circulateur de chaudière, également désigné pompe de circulation ou pompe de circulation ou accélérateur, est une pièce maîtresse dans le cadre du pilotage du système hydraulique vers les radiateurs ou vers le circuit de retour. Autrement, le besoin en chauffage ou en stockage du fluide caloporteur reste vain. Il est donc vivement recommandé de le remplacer ou du moins l’entretenir pour maintenir ce rôle. Mais comment le remplacer efficacement ?

Comprendre au préalable les différents types de circulateur de chaudière

Avant de remplacer votre circulateur de chauffage et en faire un bon investissement, vous devez comprendre au préalable les 3 principaux types de circulateur de chaudière, à savoir, le modèle à circulation naturelle, le modèle à circulation assistée et le modèle à circulation forcée.

En premier lieu, le modèle naturel est équipé de ballon de chaudière, de retour au ballon, des tubes de chute, tubes de foyers bien installés hors du feu pour faire circuler de l’eau dans la chaudière et éviter le risque d’apparition des zones sèches qui pouvant déformer ou fondre ou oxyder le métal. En second lieu, le modèle assisté est capable de supporter une pression de valeurs 180bar dans le ballon ainsi qu’une masse volumique importante entre le liquide et la vapeur pour faire circuler efficacement l’eau. En dernier lieu, le modèle forcé convient aux centrales thermiques de haute pression ou aux chaudières industrielles aux chaudières supercritiques ou voire même aux petits modèles pour le chauffage central.

En effet, ce modèle ne nécessite pas de ballon, car l’eau n’est pas censée circuler maintes fois en boucle pour s’évaporer. Au contraire, l’eau circule dans les tubes évaporateurs du foyer en mode liquide et se dégage en l’apparence de vapeur saturée. Le rôle de la séparation de la vapeur du ballon et des phases liquides n’a plus sa raison d’être. Pour en savoir davantage, veuillez suivre ce lien professionnel sani-elecservices.fr.

Conseils pour choisir l’expert spécialisé en installation de chaudière

De prime abord, vous devez toujours privilégier les rumeurs véhiculées par les proches (amicales ou cordiales) avant de s’investir dans de meilleur technicien spécialisé en installation de chaudière. N’oubliez pas de toujours faire des comparatifs et jouer sur la concurrence pour un service de qualité, un service professionnalisme a tarif raisonnable et offrant un résultat satisfaisant.

Puis, techniquement, vous devez se renseigner au préalable de : sa réputation, sa notoriété, son image, ses spécialisations en chaudière (au sol, inférieure ou supérieure à 70 kW, murale, à fluide caloporteur, à combustion, de récupération, électrique, à condensation, de chauffage central, à 2 passes, tour, à tube de fumées, à tube d’eau, à circulation naturelle, de locomotive à vapeur, pulsatoire, à circulation assistée, à circulation forcée, industrielle, à bois, de centrale nucléaire, de système de nettoyage vapeur, de centrale thermique, etc.).

Comprendre également le fonctionnement de votre circulateur de chauffage

En général, le circulateur de chaudière ou de chauffage conduit le système hydraulique dans le circuit de chauffage. Puis, celui-ci comporte une roue à aubes et un moteur électrique pour ainsi acheminer le liquide caloporteur (eau, fluide thermique, sel fondu vapeur d’eau, vapeur saturée, vapeur surchauffée, etc.) depuis la chaudière vers les radiateurs et/ou gérer le circuit de retour vers la chaudière, et ce, tout en conservant la suffisance de la pression dans le circuit. En plaçant le fluide en pression, celui-ci décharge de l’inertie physique du thermosiphon.

Aussi, il peut être installé à titre d’extension, en jointure avec le plancher chauffant, en remplacement d’un modèle de type thermosiphon, en remplacement d’un circulateur classique, dans un système intégrant des radiateurs avec ou sans robinet thermostatique, voire dans un immobilier neuf ou ancien. Enfin, il constitue à la fois un excellent échangeur thermique, un équipement performant de valeur sûre et présentant une facilité d’entretien. Ce dispositif régule le chauffage, configure la pression différentielle, réduit les longueurs de canalisations, facilite la montée en température et s’adapte avec les chaudières à basse température et les planchers chauffants, etc.

Conseils pour remplacer un circulateur de chauffage

De prime abord, vous devez bien vous assurer que votre circulateur de chaudière ne fonctionne pas correctement ou ne fonctionne plus. En temps normal, celui-ci doit émettre un bruit de frottement ou de circulation. Ensuite, concernant les modèles domestiques, vous devez comprendre au préalable : les différents types de circulateur de chaudière disponible-commercialisable-commandables en ligne ou physique, les différents types de chaudière ainsi que le fonctionnement en général de votre ancien modèle.

Puis, concernant les modèles professionnels, il est vivement conseillé de faire appel à des professionnels en la matière pour faire le bon remplacement. Aussi, en ligne, vous pouvez apprendre les techniques d’entretien et de remplacement du circulateur de chauffage en consultant les tutos. Techniquement, il faut éteindre la chaudière, isoler la pompe tout en bloquant les 2 vannes d’arrêt, retirer l’intégralité de l’ancien circulateur de la tuyauterie ou du moins sa tête, etc.

 

Economie de chauffage : utilisez un régulateur climatique !
Prime a la casse pour les chaudières polluantes : comment en bénéficier ?