Que faire en cas de dégât des eaux ? Nos conseils pour limiter la catastrophe

Une petite fuite ou une infiltration d’eau peut conduire à l’affaiblissement des murs et au pourrissement du sol. Les dégâts des eaux commencent toujours par des signes infimes. Le temps que les secours arrivent, une inondation peut se produire. Toutefois, vous pouvez agir de manière à limiter la catastrophe chez vous et chez les voisins. Alors, comment ne pas rester les bras croisés durant ce type de sinistres ?

Couper l’eau et l’électricité

En cas de dégât des eaux, le premier geste à avoir est d’arrêter l’alimentation en eau et en électricité. L’électricité et l’eau ne font pas bon ménage. En contact, elles sont source d’électrocution et de court-circuit aussi bien pour les habitants que pour les équipements électriques.

Dès l’instant où vous remarquez des infiltrations au niveau de vos murs, vos plafonds, vos sols, prenez directement contact avec tous les concernés : les voisins, le syndic, le gardien, etc. En effet, les risques dans les logements voisins ne sont pas à négliger. Si vous êtes locataire, pensez à informer aussi vite que possible le propriétaire.

Identifier les sources de fuites

Une fois les alimentations en eau et en électricité coupées, il faudra identifier les sources d’eaux s’il agit d’une fuite, d’un débordement ou d’une infiltration. Il y a deux possibilités : soit l’eau vient de chez vous, soit elle vient d’un tiers. Dans le second cas, vous devez signaler au responsable la situation. Par contre, si le dégât des eaux est causé par un de vos appareils ou un élément de votre installation de plomberie, vous êtes le premier responsable.

Si un appareil défaillant est l’origine du dégât des eaux, éteindre l’appareil et couper l’alimentation en eau peuvent suffire à arrêter l’inondation. Tel est le cas pour une baignoire qui déborde et trempe le plafond du logement en dessous. Dans le cas où vous n’arriveriez pas à détecter l’origine du dégât des eaux, faites appel à un professionnel dans les plus brefs délais.

Réparer les fuites et bloquer les écoulements

Le temps que vient un plombier, vous pouvez agir afin de réduire les dégâts des eaux. Pour ce faire, prenez de quoi colmater les fuites malgré l’arrêt des alimentations. Essayez de déplacer vos mobiliers et vos objets de valeur pour ne pas être endommagés par l’eau qui s’infiltre ou qui s’écoule. Trouvez des moyens pour empêcher l’eau d’occuper toute la maison. N’hésitez pas à prendre des éponges et des chiffons afin de débarrasser petit à petit les eaux.

Enfin, n’oubliez pas que vous avez à fournir des justificatifs à votre assureur en vue de toucher l’indemnisation adéquate. Ne vous précipitez pas à tout remettre en état, cela risque de jouer en votre défaveur. Laissez le temps à votre compagnie d’assurance de faire les constats pour qu’elle verse un dédommagement conséquent.

 

Comment déboucher un siphon de douche ?
Changer un abattant de WC : nos conseils sans vous ruiner !