Prime a la casse pour les chaudières polluantes : comment en bénéficier ?

Votre chaudière commence à s’essouffler après de longues années de service ? Il est temps de la remplacer ! Bien que le prix d’une neuve soit élevée sur le marché, de nombreux utilisateurs décident de garder leur vieux modèle. Or, il existe une aide financière offerte pour ceux qui veulent remplacer une chaudière polluante, en contribuant dans l’amélioration de l’écosystème.

Les conditions de ressources à savoir

Pour bénéficier de cette prime à la casse chaudière, de nombreuses conditions s’imposent. Tous les ménages peuvent obtenir quelques centaines d’euros, seulement si l’appareil à changer date de plus de quinze ans d’utilisation. Les chaudières installées étaient encore en fioul ou au gaz, très nocif à  l’environnement, suite à la fumée du pétrole. Il faut que tous les motifs soient valables pour remplacer une chaudière polluante. Sinon, vous effectuez l’achat par vos propres moyens.

Après la confirmation de votre situation, vous pouvez directement employer la prime pour acheter de nouvelles chaudières. Là encore, vous devez suivre les règles. En évitant l’utilisation de ces générateurs de gaz toxiques, les utilisateurs doivent acheter des modèles plus performants. Cela peut les aider à mieux économiser sur l’utilisation de pétrole ou d’énergie.

Quelles sont les démarches à suivre ?

En respectant les conditions diverses du système, vous devez assurer d’abord le processus d’obtention de la prime. Vous pouvez déposer directement vos dossiers chez l’ « Aidee » ou procéder à une inscription en ligne. Il suffit de se rendre sur le site de l’association, puis d’enregistrer votre demande. Ici, il est important de préciser le modèle et l’année d’installation de votre chaudière.

Une fois que les informations sont remplies, vous devez attester que vous travaillez avec des professionnels labélisés RGE. Il faut alors négocier à l’avance avec des experts pour obtenir la prime que vous souhaitez. Une autre prime s’ajoute pour les foyers à revenu modeste et limité, pour les aider à remplacer une chaudière polluante. La prime chaudière, pour investir dans des modèles plus avancés et plus résistants.

Pourquoi changer la vieille chaudière ?

Les anciens modèles sont toujours moins performants et produisent plus de fumées toxiques. L’association incite alors les utilisateurs à opter pour des modèles plus performants, plus économiques et moins polluants. Durant ces périodes où l’éco-responsable fait rage sur le marché, tous les utilisateurs cherchent à utiliser des accessoires plus responsables pour l’environnement.

Pour simplifier votre choix, vous pouvez remplacer une chaudière polluante par une chaudière à condensation. Toutefois, ceux qui optent pour ce modèle obtiennent toujours deux fois plus que la prime normale.  À l’exception de la chaudière au bois de classe 5 et la chaudière à gaz haute performance qui sont toujours évaluées en prime à la classe normale. Ainsi, à vous de choisir la chaudière idéale pour votre situation.

Comment remplacer un circulateur de chauffage ?
Economie de chauffage : utilisez un régulateur climatique !